Les Chevaliers D'Émeraude

Entrez dans l'univers des Chevaliers d'Émeraude
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Helena [ Pas fini ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Helena
Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1
Age : 29
Âge Du Personnage : 18 ans
Localisation : Devant vous...
Race : Fée
Date d'inscription : 26/02/2008

Feuille de personnage
Puissance Magique:
0/40  (0/40)
alignement: Mal
Expérience De Combat:
1/500  (1/500)

MessageSujet: Helena [ Pas fini ]   Mer 27 Fév - 11:51

Fiche de présentation :

Prénom
: Helena

Âge :
18 ans (voir histoire)

Rôle : l’une des sorcières d’Irianeth / Assassine

Race : mi-fée, mi-elfe, mi humaine (voir histoire)

Alignement : Neutre à mal… cela dépend de qui vous êtes pour elle.

Allégeance:
Impériale et personnelle… une créature si narcissique ne peut délaisser totalement son propre bien être pour celui des autres.

Description Psychologique : Peu bavarde et silencieuse, Helena à un don pour rester dans l’anonymat malgré ses talents de séductrice. Contrairement à ce qu’elle peu montrer quelques fois, elle ne cherche pas toujours à attirer l’attention, sauf lorsqu’elle en ressent véritablement la nécessité... le reste du temps, cela se fait tout naturellement. Cependant, lorsque la situation lui oblige, elle sait comment passer incognito auprès de ses ennemis potentiels. En somme, on pourrait qualifier Helena d'opposition sur deux pattes, car elle est très imprévisible. Helena est également un être fourbe et mystérieux. Personne ne la connaît vraiment. Difficile à suivre et quelque peu impatiente, elle peu devenir arrogante et fauteuse de trouble sans problème. Jeune femme aux tendances un peu trop téméraire, il lui est arrivé de nombreuses incartades durant sa jeune et courte vie. Puisqu’elle a été en quelque sorte élevée et embauchée comme meurtrière par de sombres individus en provenance de l’empire, elle n’a jamais réellement appris la notion du bien et du mal. Après tout, le mal des uns fait bien le bonheur des autres, non ? Sans exagération, une certaine tendance psychopathe s’est développée chez la jeune femme. Toutefois, elle ne découpe pas les gens en morceaux pour autant. Elle ne fait qu’obéir aux ordres qu’on lui donne. Étant donné son caractère quelque peu spécial, Helena ne craint pas la souffrance. Elle aime le sang. Non pour le boire évidemment, simplement pour le faire couler. En fait, elle affectionne tout particulièrement ce liquide fluide et doux lorsqu’il s’écoule du corps de ses victimes ainsi que le simple fait de pouvoir se délecter de la souffrance de ceux qui selon elle, ne sont pas digne de posséder la vie. Ironique et sarcastique, elle adore provoquer les gens en qui elle n’éprouve qu’un minime respect, en d’autres termes, tous ceux qui se trouve à un rang qu’elle juge inférieur… ou ceux qui lui déplaisent, tout simplement. D’un autre point de vue, la jeune femme est à la fois distinguée et posée, sérieuse et plutôt silencieuse en présence de la famille impériale, ou même à l’égard des autres sorciers. Pourtant, son visage aux traits d’albâtre cache une personnalité unique, d’un charisme exceptionnel. À la fois étrange et d’une grande beauté, elle n’est tout simplement pas comme les autres. Loin d’être ordinaire, la jeune femme ne se laisse pas marcher sur les pieds facilement, ce qui lui attire, la plus part du temps, de gros ennuis. Toutefois, à de nombreuses reprises, elle a frôlé la mort, ce qui lui a permis d’acquérir un grand sang froid.

Description Physique : De longs cheveux sombres de la couleur des ténèbres descendent dans son dos, accentuant la blancheur cristalline de sa peau. Légèrement ondulés, ils lui atteignent les hanches et viennent encadrer son magnifique visage aux traits séraphiques. D’un aspect doux et soyeux, Helena les portent habituellement sur le cou, sans artifices ni ornements. Ses paupières sont recouvertes d’un fardage noir et cendré qui vient ainsi appuyer ses iris aux reflets argentés, donnant à son regard une profondeur inhabituelle et envoutante. Ses yeux attirent généralement l’attention avec leur forme légèrement allongée et bridée. À la fois teintés d’un voile de mystère et de froideur, ils lui donnent un certain air séduisant et … inhumain. Helena possède un visage légèrement arrondis et à l’aspect fragile, tel celui d’une jolie poupée en porcelaine. Ses traits, bien définît et délicats, donne une certaine sérénité à son visage encore jeune et séducteur, sur lequel est affiché, la plupart du temps, un sourire mystérieux. Ses lèvres, pulpeuses et en forme de cœur, lui donne un charme exquis, énigmatique… immortel. Son nez, fin et quelque peu retroussé ainsi que sa bouche, sont parfaitement découpés. En tout temps, un petit air supérieur et quelque peu enjôleur est affiché sur son visage, qui lui vaut sa réputation de femme… inaccessible. Elle mesure environ 1 m 73. Son corps aux courbes parfaites et plus que désirable est d'une pâleur diaphane, et dans chacune de ses fibres semble respirer la mort, invitante. Mince et élancée, la fragilité dont elle fait preuve ainsi que sa délicatesse, se confondent avec la force qu’elle cache. Un poignard est en tout temps accroché à la fine cordelette qui enserre sa taille. Un corset en cuir de couleur rouge est rattaché sur sa poitrine par de fins lacets. Sous ce bustier, une légère tunique d'un noir d'encre descend jusqu'au sol pour traîner derrière la belle telle un voile de ténèbres. Un masque tout aussi rouge que son corset est posé sur son visage lors de ses sorties en public. Pourquoi? Par simple prétention... le tout est couronné d'un diadème argenté et scintillant. Des gants de dentelle, sur lesquels sont rattachés une multitude de voiles décorent ses avant-bras, tels les ailes sombres d'un corbeau. À la vue de cette sombre beauté, on croierait se retrouver devant la mort elle-même tellement elle semble mystique et irréelle. Cependant, elle est bel et bien là... au comble de ceux qui croisent son chemin... De longues bottes de cuir accompagnent le tout. Un tatouage est imprégné sur son bicep droit. Mélange troublant de pures ténèbres et de sensualité, elle est tout simplement magnifique. Une longue cape à capuchon complète le tout.

Pouvoirs Magiques :

But À Atteindre :

Peur[s] : Elle a une horrible crainte de l'eau et elle est clostrophobe.

Armes : Un poignard en argent, son corps, ses pouvoirs et tout ce qui lui tombera sous la main. Ne vous laissez pas charmer par les allures délicates de la jeune femme, elle est beaucoup plus dangereuse qu’elle ne semble l’être … ce n’est pas pour rien qu’elle détient le rôle d’assassin à la solde de l’Empire en plus d’être une sorcière expérimentée…

Votre Histoire : L'histoire d'Helena débute il y a plus de dix-huit ans, non sur un continent aussi noir qu'est devenu son âme, mais bien au royaume des fées. La rosée perlait sur les feuilles des arbres alors que le soleil s’étirait peu à peu au dessus des flots bordant la côte ouest du Royaume. Dans la forteresse du roi, une euphorie totale régnait autour des cartiers qui avaient été alloués à l'une de ces créatures féériques, une hybride apparemment. Proche de la famille royale, entre fée et elfe, on lui avait volontiers permis d'accéder à une chambre confortable, où son enfant pourrait être en sécurité. Au creux de ses bras, la jeune femme tenait un petit poupon, aux cheveux aussi noirs que les plumes d’un corbeau et aux yeux aussi pur et aussi clairs que le Cristal. Cet enfant, si différent des autres fées, n'appartenait pas à ce monde de lumière... on aurait du s'en douter compte tenu de l'identité de son géniteur... on ignorait également que ce dernier, après avoir délaissé la jeune femme avait trouvé cette supposément âme sœur, qui donnerait, quelques mois plus tard naissance à la princesse des Elfes... L'existence d'Helena aurait pu se résumer à une vie parfaite, sans figure paternelle, certes, mais dans un royaume entouré d'êtres pacifiques... si elle n’avait pas été confondue avec l’horreur de la guerre et de la souffrance.

En effet, la belle était peut-être à demi-fée, à demi-elfe, son côté paternel, lui, ne présageait rien de bon. Celui que l’on avait cru homme du nord était en fait un sorcier en quête de plus en plus de pouvoir ayant échappé aux courroux de son maître. C’est au royaume des Elfes qu’il fut retrouvé mort, quelques mois après la naissance de sa première fille : Helena. La seconde n’aurait point la chance elle non plus de faire sa connaissance lors de sa naissances, quelques mois suivant la naissance de la première. Cependant, quelque chose distinguait ces deux demi-sœurs qui n’auraient sans doute pas l’occasion de ce connaître : la pureté de leur âme. Celle de Melysjane, la cadette, était pure, encore intouchée par ce voile de ténèbres qui sembla se poser tout autour de l’âme d’Helena, prédestinée au côté sombre, s’emparant peu à peu de son être, de son esprit, créant en elle cette ambition démesurée à vouloir prouver à tous ceux qui l’entourait qu’elle était différente… mieux qu’eux. En plus de se démarquer par son physique inhabituel pour une fée, ses dons étaient loin d'être semblables à ceux de ses congénères. Bien plus puissants, plus étranges, il lui arrivait de terrifier ceux et celles qui la côtoyaient, et ce, dès son enfance.

Sa véritable vie, celle de sorcière, débuta il y a environ huit ans, lors d'un soir pluvieux où, téméraire et vantarde, la jeune hybride s'était élevée au dessus des rochers, là où l'océan bordait le royaume. Après plusieurs semaines de préparation, la jeune fée tenta d'expérimenter ce qu'elle avait appris dans certains grimoires qui n'auraient jamais du se trouver entre ses mains. Les yeux levés vers le ciel, elle s'apprêtait à troubler le repos des morts à l'aide d'une sombre incantation, sans savoir que tout près d'elle, quelqu'un l'épiait. Quelqu'un qui l'observait depuis longtemps déjà, depuis sa naissance. En signalant la concentration de l'enfant sur son appel, l'homme aposa sa main sur l'une de ses épaules, la faisant ainsi sortir de sa transe. Vivement, Helena se retourna vers lui, une lueur étrange, sauvage planant au fond de ses yeux clairs. Ses yeux, cet inconnu possédait les même, ils brillaient dans les ténèbres de la nuit. Cet inconnu se nommait Abysmo, et n'était nul autre que son grand-père paternel, en provenance de l'Empire. Enfin sortie de sa torpeur, la jeune fille le regarda attentivement, écoutant chacune de ses paroles qui consistaient à lui dire qu'elle était bel et bien quelqu'un de spécial... sa petite fille.


PAS FINI

Autre : Code Approuvé Par Amëly Ann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivianne
º Modo º Magicienne d'Émeraude
avatar

Féminin Nombre de messages : 113
Age : 24
Âge Du Personnage : 18 ans
Localisation : la salle de classe dans la tour de la magicienne Vivianne
Race : humaine
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Puissance Magique:
35/40  (35/40)
alignement: Bien
Expérience De Combat:
4/500  (4/500)

MessageSujet: Re: Helena [ Pas fini ]   Sam 1 Mar - 20:54

Écoute, elle n'est pas fini, mais pour le moment tout ce que j'ai à dire est: WOW! TU DOIS AVOIR UN NIVEAU DE RP MINIMUM DE 4! J'ai hâte que tu aille fini ta présentation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Helena [ Pas fini ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Helena Ramus [Serdy]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers D'Émeraude :: º Présentations º :: Présentations :: Irianeth-
Sauter vers: