Les Chevaliers D'Émeraude

Entrez dans l'univers des Chevaliers d'Émeraude
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maelik, mercenaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Maelik

avatar

Féminin Nombre de messages : 1
Age : 31
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Puissance Magique:
0/0  (0/0)
alignement: Neutre
Expérience De Combat:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Maelik, mercenaire   Dim 13 Juil - 0:04

Prénom : Maelik
Surnom : --
Âge : 26
Rôle : Mercenaire
Race : Humain
Alignement : Neutre

Royaume D’Origine : Émeraude
Royaume Habité : Émeraude

Description Psychologique : Il est très tête dur et il lui arrive rarement de changer d’avis. Il aime plus que toute la solitude, quoiqu’il supporte quelqu’un pendant un moment. Malgré qu’il soit froid et souvent distant avec les gens, il a quand même un cœur tendre et est doux, sentiment qu’il cache au plus profond de lui, pour une femme qui pourrait lui voler son cœur. Il prend les responsabilités que l’on lui donne avec beaucoup de sérieux et ne laisse rien à la légère. Il est très minutieux. Il est difficile à décourager et il n’a peur de rien. Il est courageux, à une très bonne mémoire et ne refait jamais la même erreur.

Description Physique : Maelik est un jeune gaillard un peu plus petit que la majorité des gens qu’il croise, mais cela n’a rien d’égale à sa forme physique. Il a l’agilité d’un félin. Il a les cheveux moyennement courts d’un brun qu’il tient de son père. Ses yeux d’un bleu d’océan est une des rares choses qu’il tient de sa mère. Il a une cicatrice qui part de son épaule jusqu’à la moitié de la poitrine après un combat qu’il a failli le tué, il y a de cela quelques années. Il semble un peu jeune, malgré sa peau un peu basané et les yeux fatigué par les longs voyages qu’il entreprend.

Pouvoirs Magiques : Aucun
But À Atteindre : Toujours faire de son mieux
Peur[s] : Aucune
Armes : Une grande épée

Votre Histoire : Depuis son très jeune âge, le jeune Maelik trempait déjà dans les voyages sur le continent. Son père, mercenaire de métier, l’avait pris avec lui, alors qu’il n’avait que 6 ans, après que ce dernier fut en savoir que la mère du petit était mort. Jamais il n’avait voulu laisser sa progéniture derrière lui, mais bien souvent, il ne pouvait être à la maison. Il amena ainsi son seul fils et seul enfant avec lui, lui fessant visiter plusieurs royaumes et plusieurs villages, sans lui montrer le travail qu’il fessait, ne voulant pas vraiment que son fils soit comme lui, un homme qui n’a pas nécessairement un pied à taire, qui tue des gens pour le bien de plus riches qu’eux.

Pourtant, alors que les deux hommes étaient dans un petit village du royaume de Rubis, Maelik, maintenant âgé de 13 ans, avait entrevue son père tué une personne. Il s’était alors mis à poser bon nombre de questions sur ce que son père fessait, au plus grand désarroi du plus vieux des deux.

Puis, après plus d’un an, Anton, le père de Maelik, ce décida à lui montrer l’air de mercenaire, à l’entrainer à l’épée, à se déplacer sans être vu ni entendu, même s’il pouvait être apparent, à devenir un être froid et sans compassion, même si au fond du jeune homme qu’il devenait, il était doux et tendre. Il lui apprit à ne jamais faire de mal aux femmes et aux enfants.

Alors qu’il fut âgé de 18 ans et qu’il était dans leur maison à émeraude, Maelik reçut en cadeau une grande épée longue et fine pour son anniversaire. Il y avait d’ailleurs son nom de graver. Il en fut très content et maintenant, il accompagnait son père pour accomplir les missions, car son père avait un problème qui l’empêchait de faire quoi que ce soit.

Puis, un soir, alors que le soleil venant à peine de se coucher, les deux hommes se firent attaqué par trois hommes. Ils se défendirent du mieux qu’ils purent, mais son père fut tuer. Le fils fut gravement atteint, mais il réussit à tué le dernier homme qui l’avait atteint. Puis, il perdit connaissance à quelques lieux du village vers lequel il se rendait. Il avait 25 ans.

Lorsqu’il ouvrit les yeux, il se trouvait dans se qui semblait une chambre, puisqu’il était étendu sur une couchette. Son bras lui fessait terriblement mal, tout comme sa blessure et cela l’étourdissait beaucoup. Il vit quelqu’un se pencher sur lui, mais ne put voir qui était-ce, puisque Maelik retomba dans les pommes.

Cela prit quelques jours de plus avant qu’il ne revienne à lui. Sa blessure lui fessait moins mal et il put enfin voir ce qui l’entourait jusqu’à ce qu’une femme s’approche et enlève le simple bandage qui était autour de sa poitrine et son épaule. Silencieux, il la regarda et grimaça lorsqu’elle appliqua une substance un peu bizarre sur lui. Elle eut un petit rire et répondit d’une voie douce :

- Soyez sans crainte, c’est bientôt guérir.

Puis, elle lui remit sur la blessure presque soigné un linge un peu humide. Elle le soigna et le nourris ainsi pendant plusieurs mois, jusqu’à son rétablissement, acceptant son mutisme et la solitude dans laquelle il s’entourait.

Lorsqu’il fut enfin rétablit, il attendit que la nuit tombe et que le silence se fasse pour quitter les lieux en laissant des pièces et un petit merci griffonné sur un bout de parchemin déchiré, sans plus. Mais la patience et l’amour qu’avait la jeune femme pour le soigné lui était resté graver au cœur de celui-ci.

Maintenant âgé de 26 ans, Maelik est maintenant dans la maison de son père, à Émeraude, bientôt près à partir bientôt à la quête de nouveaux contrats.

Autre : Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nex1301.labrute.fr
 
Maelik, mercenaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Funeste [Mercenaire & Roublarde]
» Azrayen [mercenaire]
» Chryses de Sybrondil [Marchand et mercenaire] [KATASTROPHE]
» Ayala [vagabonde, mercenaire, espionne] FINI
» Léona N'Illië [Aventurière & Mercenaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers D'Émeraude :: º Présentations º :: Présentations :: Enkidiev-
Sauter vers: